World Of Shinobi
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

World Of Shinobi

Un forum Naruto parmis tant d'autres ? Détrompe-toi !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
26.71 €

 

 Présentation de Pein

Aller en bas 
AuteurMessage
Pein
~ Shinobi de Oto ~
~ Shinobi de Oto ~


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 29/05/2008

Présentation de Pein Empty
MessageSujet: Présentation de Pein   Présentation de Pein Icon_minipostedJeu 29 Mai - 19:55

Nom :??
Prénom :Pein
Age :20 ans
Village ou Organisation : Akatsuki

Nom du village ou de l'Organisation :Akatsuki
Affinité(s) :Katon , Doton .


Description Physique :

Nagato n’a pas un physique très spécial, il vit reclus et ne se préoccupe pas beaucoup de son apparence. Il porte un t-shirt très ample, tout noir sans aucuns symboles arborés. Un Pantalon tout aussi noir et les sandales classiques de l’Akatsuki, découvrant juste ses orteils. Une ceinture à la taille comporte plusieurs sacoches pour qu’il puisse y mettre ses kunaïs, ses shurikens, parchemins et notes explosives. Par-dessous il porte une légère cotte de maille classique pour le protéger un tant soit peu. Sa haute taille d’un bon mètre quatre-vingt est surplombée par une tête au visage dur et sinistre. Ses cheveux sont longs et d’un noir de jais, ils tombent sur son visage et s’ouvrent pour laisser voir une partie de son visage ainsi que l’un de ses Rinnegan aux nuances de gris, ondoyantes. Il porte un collier de pointes à même la peau et s’est fait deux traits noirs aux coins des yeux, certainement à l’époque en honneur à ceux qu’arborait son senseï, mais dans le rouge. Il porte quelques piercings, deux pointes aux arcades sourcilières et deux autres à chacune des oreilles. Pour couvrir son identité, il se déplace au couvert d’une ample cape de l’Akatsuki, dénuée de manches mais pourvue d’une capuche.

Description Mentale :

Nagato n’est pas foncièrement mauvais. Il a tellement souffert durant sa vie qu’il estime avoir grandit à la conscience supérieure qu’est celle d’un dieu. Tout comme il pense avoir atteint ce stade par la souffrance il veut l’enseigner à tout le monde des ninjas pour les faires grandir et leur ôter l’envie de faire la guerre à jamais. Ses méthodes sont brutales et il ne tolèrerait pas que quelqu’un se mette en travers de son chemin. La mort est principalement la seule punition qu’il distribue, car un être qui a trahis une fois trahira de nouveau. De plus, défier un dieu est une hérésie, et trop d’hérétiques pourraient faire dévier le village de l’obéissance. Il n’est tout de même pas un despote sans cœur, l’un de ses principaux buts est tout de même de protéger son village et il le prouve en faisant pleuvoir chaque dimanche afin de trouver un quelconque intrus qui rôderait dans les alentours. Le village n’est jamais vraiment certain de son existence, car personne ne le voit vraiment. Pour contacter son peuple il fait appel à son amie, Konan, qu’il ne quitte jamais vraiment longtemps, surnommée « l’Ange messager de dieu ». Il n’a plus vraiment quoi que ce soit qu’il aime, il met un point d’honneur à défendre son village, mais plus par devoir que par amour. Il nourrit cependant un amour caché pour Konan depuis toujours mais n’ose le lui avouer car il se sent coupable de la mort de Yahiko, dont il pensait que sa belle amie en était amoureuse. Il n’aime pas non plus rien de très significatif, il reste très neutre sur ce sujet car sa quête n’est pas motivée par la haine mais par un devoir divin.


Histoire :

Autrefois, Pein ne portait pas ce nom, né dans une famille aimante on lui avait donné le nom de Nagato. Depuis ce temps 23 ans ont passées, mais ce jour-la au village caché de la pluie, on constata déjà que l’enfant n’était pas normal. A peine sorti du ventre de sa mère, son père le prit dans ses bras et sursauta d’effroi. Ces yeux… Un motif ondulant d’un dégradé de gris qui finissait par un iris des plus sombres. Après une seconde d’hésitation, il le serra un peu dans ses bras, et vint s’asseoir aux côtés de sa femme pour lui présenter l’enfant. Elle, ne fit aucune difficulté à cause de ces yeux, elle ne semblait pas voir la différence. Car c’était son fils, et quel qu’il pouvait être elle l’aimerait à jamais.

Cependant cette famille n’était pas un clan ninja réputé, au contraire, ils vivaient modestement. Leur maison était un peu isolée du village. C’est pourquoi son père, qui n’était pas shinobi, avait appris à se battre de son mieux, sans avoir jamais vraiment sut manipuler son chakra. Longtemps ce fut un jeu entre le jeune garçon et lui de s’affronter en pur Taïjutsu. Mais leur entrainement devait paraître bien risible pour un véritable ninja. Un petit garçon et un civil qui s’affrontaient.
Une fois, lors d’un de leur combat, il tombait des cordes. Profitant que sa femme ne soit pas présente, l’homme frappa violemment son tout jeune enfant. Nagato, à terre, gisant dans la boue, ne comprenait pas. Il se releva douloureusement, son père l’insultait, lui criait dessus. Il lui en voulait car il n’était pas comme les autres, car il n’était pas normal. Cette différence gâchait la fierté de cet être pourtant respectable qui ne désirait qu’avoir une famille des plus normales. Il laissa là son fils, et rentra en le laissant se poser milles questions. Lui rentra plus tard, étant resté seul un bon moment. I cherchait à comprendre.

Dans les années qui suivirent, son père le força à porter les cheveux au moins mi-longs, pour couvrir ses outils des dieux aux yeux des autres. L’entrée à l’académie approchait, et il désirait éviter au maximum qu’on sache qu’il était un monstre. Bien sur il aurait été plus approprié de le garder à l’abri du regard, à la maison, mais lui-même avait horreur de voir son fils. Au fond, le savoir tué au combat l’aurait arrangé, ou plutôt soulagé. A l’académie, quelques jours passèrent tranquillement, sans que personne ne le remarque vraiment. Mais après la première semaine, ce fut le drame. On avait vu ses yeux, tout le monde désirait les voir à présent. C’était devenu une bête de foire et il se retira dans son coin, pour s’isoler de tous. Heureusement c’était sans compter sur Konan et Yahiko, ces deux jeunes enfants se connaissaient déjà et vinrent voir Nagato qui ne leur adressa même pas la parole. Après quelques minutes, la sympathie du roux et la gentillesse de la noiraude arrivèrent à l’arracher de sa torpeur.

C’est ainsi que commença leur amitié. A l’aide de ses deux amis, les deux seuls qu’il avait purent se faire pendant sa jeunesse, il arriva à se faire accepter parmi sa classe. Il est vrai que Yahiko était assez imposant à cet âge-là et que peu de monde aurait osé risquer de se prendre un coup de poing sur le nez. Ensemble ils apprirent quelques techniques de bases, à utiliser des armes ninjas. Mais avant que leur formation préliminaire ne puisse être achevée, la guerre éclata.

Le pays de la pluie était petit, petit et martyrisé. Sa taille démontrait que sa force militaire n’était pas énorme, et les attaques furent incessantes. Lors de celles-ci, les trois jeunes avaient pris l’habitude de se terrer dans une de leurs cachettes. Mais ce jour-la, ils entrèrent se cacher dans ce vieil égout désaffecté, derrière une grille légèrement arrachée. L’attaque était des plus terribles, les ninjas du village des roches étaient largement entrés dans le leur. Tous les trois collés contre la paroi, après le premier détour des canalisations, ils entendirent quelques shinobis approcher. Ils discutaient entre eux, l’un voulait venir voir, un autre voulait aller fouiller les immeubles des alentours. Yahiko était emporté par sa colère et ne désirait que de leur sauter dessus. Konan était plus raisonnable et tentait de le retenir. Nagato, de son côté… pleurait. C’était un pleurnichard. Enfin les ninjas s’éloignèrent, plus tentés par les richesses des habitants que les odeurs des égouts. Après cette nuit horrible, les enfants sortirent et voulurent rentrer chez eux. Chacun d’eux fut de retour à leur point de rendez-vous habituel en un rien de temps, tous étaient abattus : Leur parents avaient tous été tués, tous étaient morts, et c’était pareil pour un bon tiers du village. La bataille de cette fois n’était qu’un massacre sans nom.

Peu après, et tentant de se trouver à manger, ils tombèrent sur un groupe de trois ninjas de Konoha. L’un avait les cheveux longs et noirs et un visage sinistre, un autre de même, mais blancs avec un visage bienveillant, et la dernière était très belle avec ses cheveux blonds et avec deux queues de cheval qui la faisaient un peu ressembler à un lapin. Yahiko osa approcher et leur demanda à manger. Devant la pitié des trois jonins, le rouquin fit venir ses deux amis et ils mangèrent ensemble le peu qu’ils avaient put leur donner. Konoha commença à s’en aller mais ils les rattrapèrent bien vite pour leur offrir un cadeau fait par les soins de Konan : Une magnifique fleur fabriquée avec un papier. Était-ce le talent de la jeune fille ou le geste qui avait touché celui aux cheveux blancs, en tout cas cela avait eut un effet inattendu. Il accepta de rester avec eux un moment.

Tous le considérèrent alors presque comme un père. Au départ il ne leur apprit qu’à se débrouiller pour savoir vivre. Mais cela ne suffisait pas à Yahiko, il désirait connaître des Ninjutsus pour pouvoir se venger. Il refusa tout net. Jusqu’au jour où il fut réveillé en sursaut par Konan, complètement affolée. Nagato et l’autre garçon du trio avaient dut se battre, il était arrivé quelque chose. Une fois sur place, leur senseï ne put que constater l’atrocité : Un chuunin du village des roches les avait attaqué, il gisait maintenant à terre, mort, le nez saignant comme si quelque chose avait atteint son cerveau. En regardant le garçon aux cheveux noirs il vit enfin ses yeux : le Rinnegan ! Les yeux du Rikudo ! Après cette révélation, et se référant à une prophétique à son sujet. L’attentionné ninja de Konoha se mit à leur enseigner tout ce qu’il pouvait. Ainsi, trois ans d’entrainement passèrent. Yahiko était fidèle à lui-même impulsif, courageux et doué. Konan avait développé des jutsus bien à elle et correspondant à son art. Nagato de son coté, faisait honneur à ses yeux. Il s’était avéré capable de maîtriser les six formes de chakra connues. Après un dernier test, leur senseï leur confia leur avenir, et s’en retourna dans le pays du feu, sans regrets.

Peut-être aurait-il dut rester, car tout tourna mal sans lui. C’était comme si toutes les tuiles du monde s’acharnaient sur le trio. Mais ils survécurent tous jusqu’à ce que la guerre civile éclate. Ils prirent le parti des révoltés, des renégats, jusqu’à un terrible affrontement entre les deux camps qui fit de nombreux morts, dont un blessé grave : Yahiko. Il s’était attaqué à plus fort que lui et allait mourir, c’était certain. Son esprit était déjà loin, mais dans un sursaut de désespoir, Nagato le remplaça par son jutsu et il devint son deuxième corps. Ce n’était plus qu’un mort-vivant, un pantin aux ordres du nouveaux Rikudo. L’expérience n’avait pas tourné comme il l’aurait voulut, il aurait dut recréer son esprit, mais c’eut été impossible.

Fort de ses capacités gagnées grâce au corps de son ami et à la puissance que lui conférait le désespoir d’avoir perdu l’une des deux dernières personnes qu’il connaissait. Les deux vinrent s’opposer au chef du village : Salamander Anzu. Après un combat acharné, ils purent le mettre à terre et prendre ainsi le contrôle du village sans plus de résistance notoire. Chassant sans relâche les ninjas qui étaient restés fidèle à la mémoire d’Anzu. Le Rikudo a put s’imposer en tant que dieu du nouveau village de la pluie sous le nom de « Pein ».le village arborait maintenant comme symbole les 4 traits de la pluie, mais barrés.

Jusqu’au jour au ils rencontrèrent Uchiwa Madara. Celui-ci désirait monter une organisation : l’Akatsuki. Il avait entendu parler de Pein et avait un arrangement à lui proposer. Ainsi l’ancien Nagato conclut avec Madara, sous l’œil de Konan, les clauses de l’Akatsuki. De par ses capacités à maîtriser tant et tant de jutsu, Pein devint le pilier sur lequel reposerait le but de l’Akatsuki et par la même, son chef officiel. Mais si l’on remonte à la base, le vieil Uchiwa avait élaboré tout un plan finement préparé et guidait Nagato dans les grandes lignes.

Depuis que la statue fut achetée, Pein pouvait à loisir utiliser son pouvoir au services des opprimés qui venaient le voir. C'était devenue son unique technique de rang S. Le nouveau Rikudo avait toujours privilégier des techniques de classe plus basses pour éviter de devoir subir les sacrifices qu'incomberaient des techniques de si haut rang. Maintenant à la tête de "Kamisama Guntai", l'armée de dieu, Pein impose sa domination sur une bonne partie du monde.


Grade souhaité : Chef de l’akatsuki

Nindô : Je ne sais pas


Préférences

Nagato pein N'aime presque rien.Il met un poin d'honneur a defendre son villages. [ en construction]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Présentation de Pein Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Pein   Présentation de Pein Icon_minipostedSam 31 Mai - 10:57

Il manque un test rp
Revenir en haut Aller en bas
Pein
~ Shinobi de Oto ~
~ Shinobi de Oto ~


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 29/05/2008

Présentation de Pein Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Pein   Présentation de Pein Icon_minipostedSam 31 Mai - 15:55

A ok je mis met tout de suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Présentation de Pein Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Pein   Présentation de Pein Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Pein
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Shinobi :: Zone membres :: Présentation-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser